Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris – Monaco

Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris ( autre article ) se pare, le temps d’un été subjugué, d’une nouvelle et vaste terrasse éphémère ( celle de la Salle Empire ) merveilleusement installée sous la voûte céleste, face à la mythique Place du Casino, pour vivre avec intensité « l’Art de la Haute Gastronomie Française ».

Que vous choisissiez les ors de la magnifique et iconique salle ou une des deux terrasses, vous serez reçu de façon exemplaire et unique par la sincère, délicate et enthousiaste famille du Louis XV – Alain Ducasse : une famille qui devient vôtre le temps d’un déjeuner ou d’un dîner suspendu dans le temps et à jamais ancré dans votre mémoire.

Les Chefs Alain Ducasse et Dominique Lory signent pour la saison une nouvelle carte dans une identité estivale Méditerranéenne consacrée. Une véritable symphonie et respect des produits de la région et des saisons ( pèche locale, légumes et herbes de l’arrière pays, petits producteurs…) : des assiettes qui se révèlent être de véritables odes à une Riviera sublimée et adorée.

©lepetitlugourmand
Le Chef exécutif Dominique Lory ©lepetitlugourmand

L’arrivée à l’Hôtel de Paris est toujours un moment magique et intense qui donne cette fébrile sensation d’être unique et de faire partie de l’Histoire, celle du légendaire Palace monégasque ( article). Une fois la porte tambour franchie, vous voilà face à un Louis XIV sur son fier destrier vous scrutant avec bienveillance de son regard intense, subtilement adouci par la somptueuse et magistrale composition florale. Juste sur votre droite se trouve l’entrée du Louis XV – Alain Ducasse. A peine les talons tournés, vous croisez alors, le regard pétillant et affectueux de la charmante hôtesse qui vous souhaite la « Bienvenue au Louis XV ». C’est avec joliesse et délicatesse que l’on vous conduit à votre table située sur la nouvelle terrasse « pop up » qui domine toute la perspective de la superbe Place du Casino, entièrement réaménagée.

Tel un enfant émerveillé dans un magasin de jouets, vos yeux virevoltent d’admiration et de plaisir, touchés par tant d’attentions et de détails. Le comptoir au design effilé de bois blond où trône fièrement une admirable motte de beurre sous cloche, commence à interpeller vos désirs gourmands, telle la multitude de petits pains croustillants au blé truffier et de fougasses moelleuses et craquantes. Les tables minutieusement dressées au raffinement des « Arts de La Table » font honneur à des artistes / artisan-designers; les objets et les différentes matières racontent une histoire et font référence à La Riviera : une coupelle à pain en cuivre, une assiette de présentation tel un banc de corail assoupli par les vagues… un galet où repose Les feuilles de Pain végétales, la burette « alambiquée » d’huile d’olive de Sospel… tous ces objets de table apportent un visuel et une atmosphère de douce et grande harmonie.

Pour éveiller l’appétit, il est une gourmandise des plus enjouée et essentielle, véritable emblème de la gastronomie monégasque : les barbajuans ( petits raviolis frits et farcis de blettes pays ), ici tel un bonbon de verdure qui fond précieusement en bouche, enrobé d’un voile croustillant de pâte.

©lepetitlugourmand
les barbajuans ( petits raviolis frits et farcis de blettes pays ) ©lepetitlugourmand

Puis arrive les emblématiques et toujours aussi remarquables amuse-bouches : cinq bouchées iodées marinées posées sur des galets chauffés à 250°C et saisies à la seconde devant vous, par un bouillon citronné – Gamberoni de San- Remo et olive, piment d’Espelette – Mulet et citron – Sèche au naturel – Galinette et câpres – Chapon et herbes fines, le tout accompagné d’un condiment légumes, croustillant de pomme de terre et ail qui apporte une plénitude en bouche et escorte parfaitement les poissons telle une subtile bourride déstructurée.

Le Bouillon rafraîchi de melon, citronnelle / gingembre et homard bleu est d’une saisissante fraîcheur dynamique, le granité de melon et la gelée de citronnelle, gingembre viennent « percuter » en harmonie la noble texture du homard.

Légumes et condiment d’un minestrone, basilic pilé  : un véritable jardin dans l’assiette, toute l’identité et l’intensité des terres de la Riviera sont bien là. Les légumes ( courgettes violon, artichauts, radis, haricots verts…) d’une saveur vraie, fondants, croquants, sont exacerbés par le savoureux et intense bouillon de légumes renforcé du pistou.

Loup et concombre de Méditerranée, focaccia, tomate, pourpier : le filet de loup marqué garde une verve franche, le jus de cuisson de légumes et le pourpier apportent une intensité et une vigueur d’un jus de viande, la focaccia croustillante émiettée donne un relief pertinent et très plaisant à l’ensemble de l’assiette.

Pintadon des Landes aux girolles, grenailles et cordifole : un plat gourmand et terroir d’une volaille à la belle origine. Les différentes textures interpellent le palais, entre le croustillant de la peau, la nougatine de champignons, le moelleux du pintadon et la farce fine bien balancée des abats. Le tout est enveloppé d’un jus puissant et maitrisé, la pointe citronnée de la cordifole rassemble le tout dans une harmonie rafraîchissante.

©lepetitlugourmand
Pintadon des Landes aux girolles, grenailles et cordifole ©lepetitlugourmand

Soufflé chaud aux amandes et abricots Bergeron, crème glacée thym citron : comment ne pas être subjugué par le mythique soufflé, une véritable institution de l’Hôtel de Paris admirablement interprété au gré des saisons par le Chef pâtissier Sandro Micheli : la gourmandise des abricots en finesse d’une amande fraîchement cueilli. Le granité thym- citron ravive le palais, tel un zeste et la panna cotta glacée réconforte de plaisirs espiègles.

Pour terminer en douceur vive, les confiseries, tels des bijoux, jouent sur la partition des agrumes et fruits rouges :  citron-cédrat confit et poivre de Timut, mandarine confite et glacée, berlingots fourrés aux fruits rouges… Après s’être délecté de ces friandises, arrive un véritable mini-jardin d’herbes aromatiques ( verveine, lavande, mélisse, marjolaine, menthe…) délicatement présentées sur un chariot à la ligne contemporaine pour une infusion digestive aux herbes choisies fraîchement coupées devant vous et préparée à l’instant… une véritable « infusion des sens » pour clore dans une harmonie apaisante ces quelques heures suspendues au firmament de l’excellence.

C’est avec émotion et sincérité que viendront vous saluer les acteurs de cet « Acte de Gastronomie » orchestré par Michel Lang, le directeur du restaurant, Claire Sonnet, la directrice de salle, Noël Bajor, le chef sommelier et bien sûr Dominique Lory, le chef de cuisine, qui, à votre départ dans une véritable haie d’honneur, scrutent avec pudeur votre bonheur.

©lepetitlugourmand
Une haie de Bonheur : Claire Sonnet, directrice de salle / Le Chef Dominique Lory / Noël Bajor, chef sommelier / Michel Lang, directeur du restaurant ©lepetitlugourmand

Le chef sommelier Noël Bajor a élaboré la sublime carte des vins où l’on retrouve la richesse d’une des plus belles caves du monde et l’abondance des références du terroir régional.

Dîner ou déjeuner au Louis XV – Alain Ducasse, c’est vivre un véritable chef d’œuvre vivant de l’art de la gastronomie française d’aujourd’hui, où chaque geste, qui semble d’une évidence banale, est en fait une action d’art et d’artisanat, un véritable travail d’orfèvre. Le Chef Alain Ducasse a su ingénieusement réunir avec une précision exemplaire tous les éléments du savoir-recevoir à la française en s’entourant de personnes rares qui donnent vie et transmettent une âme unique au Louis XV – Alain Ducasse.

©lepetitlugourmand
Les Ors de la salle du Louis XV – Alain Ducasse ©lepetitlugourmand

Entrées 85 à 170€ – Plats 125 à 155€ – Desserts 40€

JARDINS DE PROVENCE 260€

GOURMET 380€  ( Quatre mets en demi sélectionnés par le chef, fromages et dessert )

LE DEJEUNER RIVIERA 180€  ( Entrée – Plats – Fromages – Dessert ) 40€ deux verres de vin, eau minérale et boisson chaude.

Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris

Hôtel de Paris
Place du Casino
98000 Monaco

+377 98 06 88 64

https://www.ducasse-paris.com/

Déjeuners les samedis et dimanches, de 12 h à 13 h 45. Dîners en juillet du jeudi au dimanche de 19 h 30 à 21 h 45 et en août du jeudi au lundi de 19 h 30 à 21 h 45.