ÔMER – Alain Ducasse – Hôtel de Paris – Monte-Carlo

Ainsi pourrait commencer la tirade d’une légende, le récit d’une ode à la mer Méditerranée avec cet « O » exclamatif…. ÔMER, de par son nom, est déjà une invitation au voyage, pour vivre une véritable odyssée de plaisirs gastronomiques d’une cuisine de partage et de générosité.

Alain Ducasse, véritable ambassadeur et défenseur de la grande Riviera, vadrouille avec virtuosité depuis 30 ans dans le patrimoine culinaire de la Méditerranée qu’il actualise sans perdre l’origine des saveurs et de la vérité. Il a confié à son Chef Patrick Laine les cuisines d’ÔMER. Celui-ci travaille pour lui depuis plus de 20 ans : il est entré dans les brigades des maisons Ducasse en 1997, d’abord en tant que commis au Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris, puis à La Bastide de Moustiers; il revient à Monaco en 2007 en tant que sous-chef au Louis XV et en 2009 devient celui du Grill. Après avoir été nommé Chef de la Trattoria Sporting Monte-Carlo en 2014, il devient le Chef au Grill à l’Hôtel de Paris pour sa réouverture en 2017.

©lepetitlugourmand
Le chef d’ÔMER Patrick Laine ©lepetitlugourmand

Alain Ducasse et Patrick Laine proposent, à ÔMER, une cuisine où tous les sens sont sollicités, « titillés », une véritable croisière culinaire qui fait escale dans toute la Grande Méditerranée : de la Grèce au Maroc, de l’Espagne au Liban et de la Turquie à la Tunisie sans oublier bien sûr la Riviera. Une véritable mise en valeur des produits issus de l’excellence régionale, des assiettes envoûtantes et enivrantes qui vous enveloppent de leurs voiles d’odeurs, de saveurs et de couleurs. ÔMER est à l’image de ces grandes tablées de famille, d’amis où l’on pioche, picore, où les fourchettes se croisent et s’entrecroisent, les mains parlent, les rires vibrent et les émotions virevoltent. La cuisine méditerranéenne est avant tout une cuisine matriarcale, de coeur et de générosité, des recettes transmises depuis des générations qui viennent, le plus souvent directement de l’amour d’une Mama, d’une Madre où tous les goûts sont riches, francs et réconfortants.

Après avoir traversé le somptueux hall du légendaire et iconique palace monégasque l’Hôtel de Paris ( qui vient de se dévoiler dans sa nouvelle splendeur moderne et glamour )  et croisé le regard bienveillant de Louis XIV sur sa Royale monture, longez le lumineux couloir vous menant à l’aile Rotonde, telle une passerelle vous menant à l’embarquement de votre navire. Après un accueil au sourire délicat et émouvant, vous êtes à bord d’ÔMER…, à l’élégante décoration faite de cuir clair, de bois vernis et de bronze brossé, signée Pierre-Yves Rochon, qui est non sans rappeler les restaurants des luxueux paquebots d’autrefois.

A peine assis, votre regard est happé par la beauté des jardins luxuriants ( composés par Jean Mus, véritable chef d’orchestre végétal ) qui laissent entrevoir au gré de la brise, le bleu profond de cette mer tant prisée. Au détour des premières assiettes, vous voilà déjà en train de voguer et d’apercevoir votre première escale. Pour débuter dans une convivialité gourmande et contagieuse, les mezzés sont recommandés et salvateurs :  Vitello Tonnato, Taramasalata et Hoummos ou encore Falafels et Carpaccio de loup… Pour continuer dans ce feu d’artifice de saveurs, le Poulpe Tentaculaire est spectaculaire et la Paëlla de Valencia est un flamenco de saveurs, le Saint -Pierre, lui, vous emmène dans l’ensorcelante médina de Tanger… ÔMER est bel et bien un restaurant vivant et non statique, qui sait se renouveler et s’ouvrir au monde. En effet, à bord de cette croisière embarquera plusieurs fois dans l’année un « Chef invité » emblématique de sa terre méditerranéenne qui officiera pour quelques jours afin de partager son univers et ses recettes. La carte s’étoffera au fur et à mesure du plat signature de l’un de ces Chefs afin de garder un savoureux souvenir de leur passage à ÔMER.

©lepetitlugourmand
ÔMER ©lepetitlugourmand

C’est la très solaire et pétillante cheffe grecque Dîna Nikolaou ( son établissement parisien Evi – Evane a été élu « meilleur restaurant de cuisine étrangère à Paris » par Gilles Pudlowski  ) qui a été la première en juin dernier à avoir « joué » du piano à 4 mains avec le Chef Patrick Laine. Pendant plusieurs jours, elle a offert toute sa passion et la lumière de son pays natal qui s’est diffusée en continu, aussi bien en salle qu’en cuisine. Des assiettes vibrantes de joie de vivre et d’amour, gorgées de soleil aux parfums inoubliables.

©lepetitlugourmand
La cheffe Dina Nikolaou ©lepetitlugourmand

Pour commencer ce feu d’artifice héllénique, une multitude de petites assiettes, telle une composition d’art, sont aussi gourmandes et enivrantes les unes que les autres, elles sont accompagnées d’un rafraichissant et appétant cocktail au jus de concombre et à l’ouzo. En effet, la magie des mezzés opère directement, une envie irrésistible de plonger, de piocher et de tout goûter, de passer, d’échanger les assiettes se fait ressentir pour ne rien perdre de cette dégustation d’explosion de saveurs colorées, comme : la Salade grecque à la crème de féta, l’incroyable Tarama au citron confit et poutargue, les Anchois marinés à la grenade sésame grillé, le crémeux Ktipiti… Le fascinant et unique Asyrtiko ( vin blanc de l’ile de Santorin ) du Clos Stegasta – T-Oinos  2017 appelé « la Perle des Cyclades » épaule parfaitement toute cette richesses de goûts.

Pour continuer, la Féta en tempura est d’une « indécente » gourmandise qui donne envie de recommencer, les Dolmades ou feuilles de vigne sont une impression de première fois ou de n’avoir jamais vraiment goûté auparavant. Que dire du brillant et incroyable Poulpe rôti au miel de thym de Crète et thym frais, entre fondant et texture, entre douceur suave et parfums de garrigues;…quant à la Crevette sauce saganaki, elle est subjugante, telle les iles des Cyclades.

La Côtelette d’agneau en seftalia ( en boulette ) est d’une belle saveur harmonieuse quoiqu’un peu sèche en final.

IMG_1404
Côtelette d’agneau seftalia & petit feuilleté au siglino de Mani & à la bergamote ©lepetitlugourmand

Pour terminer sur les douceurs, rien de plus plaisant que de déguster des petites bouchées mêlant la pistache, la noisette, le miel, le sésame… comme le Baklava noisettes chocolat ou le Portokalopita ( gâteau traditionnel à l’orange ) crème de vanille et pistaches d’Egine ou encore la délicate Mousse de yaourt au miel et fruits rouges : une parfaite finale enjôlante et réconfortante avant de revenir à quai avec les papilles emplies de souvenirs savoureux.

©lepetitlugourmand
Les desserts : Portokalopita crème de vanille & pistache d’Egine / Baklava aux noisettes & chocolat / Mousse de yaourt au miel & aux fruits rouges ©lepetitlugourmand

Pour les vins, il faut compter sur le talent de Mathias Negro qui propose, dans sa sublime oasis du vin appelée « Cercle du Vin »,  une sélection de 1000 flacons en parfaite harmonie aux plats proposés. Il vous fait découvrir des nectars rares et atypiques venant de tout le bassin méditerranéen : de la mer Egée, aux côteaux du Mont Bargylus, de Galilée ou encore des Baléares, d’Andalousie ou d’Italie, sans oublier les incontournables du Bordelais, de la Bourgogne et de la vallée du Rhône dont certains domaines sont en exclusivité. Certains soirs, « Le Cercle du Vin » s’anime autour de sa table en bois massif en atelier découverte « Afterwork œnologique »  animé par le chef sommelier afin de faire découvrir les différences étonnantes d’un même cépage « provenant de plusieurs climats ».

©lepetitlugourmand
Le Cercle du vin et Féta en tempura de la cheffe Dina Nikolaou ©lepetitlugourmand

Le service est comme toujours dans les maisons Ducasse, un savant mélange de professionnalisme, d’efficacité, de gentillesse et de simplicité chaleureuse à l’envie de faire plaisir.

ÔMER est une adresse raffinée qui vous fait découvrir toute la diversité et la grande richesse culinaire méditerranéenne et vous fait vivre de savoureux moments de vie et de partage.

Ouvert 7/7  – Petit-déjeuner de 7h à 10h30 –

Déjeuner de 12h à 14h30 – Dîner de 19h30 à 22h00

Petit Déjeuner – Menu 40 à 48€ – Carte 5 à 42€ – 260€ Caviar sélection « Hôtel de Paris ».

Menu Déjeuner Calypso – Mezzés – Plat – Dessert 55€ – 1/2 bouteille d’eau & café inclus.

Carte – Mezzés – Assortiment de :  3 – 21€ /  5 – 32€ / 7 – 43€

Entrées 20 à 48€ – Plats 38 à 58€ – Desserts 13 à 17€

 

ÔMER – Alain Ducasse – Hôtel de Paris – Monte-Carlo

Place du Casino – MC 98000 – Principauté de Monaco

Tel – +377 98 06 39 39

https://www.montecarlosbm.com/fr/restaurant-monaco/omer

https://www.ducasse-paris.com/fr/les-adresses/omer

 

 

Publicités