Bistrots Cannes Côte d'Azur Chef Non classé Provence Restaurant Saint-Paul de Vence Terrasse

Le Tilleul – Chef Olivier Renaud – Saint -Paul de Vence

Saint-Paul de Vence est un de ces sublimes villages d’un passé arty et unique, de ruelles escarpées, de remparts assurés, d’une fontaine presque aussi célèbre que celle de Trevi….. aux pavés irréguliers, qui ont tant de choses à raconter et qui ont été foulés durant des décennies, par de nombreux artistes de tous bords : peintres, sculpteurs, poètes, chanteurs ou acteurs (Matisse, Modigliani, Chagall, Jean Giono, Jacques Prévert, Yves Montand….), au temps où l’Art était un « art de vivre ». 

Depuis quelques d’années, cet inestimable joyau de la Côte d’Azur a vu ces mêmes pavés foulés par des hordes de touristes venus des quatre coins de la planète « à pied, en voiture, en avion ou en bateau à voile…. » comme pourrait le dire Prévert. Aujourd’hui, les artistes sont presque tous partis, mais les galeristes ont pris la relève, arborant fièrement leurs adresses multiples de New York à Honfleur, ou de Londres à Paris, exposant des artistes d’une cote certaine, pour donner de la valeur et peut-être impressionner le badaud, les boutiques sont franchisées et sont celles vues et revues aux noms trompeurs d’authenticité; mais quelques artisans tiennent tête, parfois avec fierté.

Certaines adresses, qui font encore rêver, jouent encore bien le jeu, comme l’intimidante Colombe d’Or au passé flamboyant qui se garde des regards indiscrets des curieux et joue à cache-cache, de sa belle et imposante porte en bois sculptée, entre deux ouvertures, en laissant furtivement admirer ses collections d’œuvres uniques… ou peut-être d’une célébrité en goguette, qui ravira le dit badaud de sa belle capture. Dans ce joyeux mélange des genres et cet amalgame entre le vrai et le faux, il est un lieu authentique, élégant et gourmand, qu’il ne faut surtout pas rater pour vivre ou revivre le temps d’un déjeuner, d’un dîner le Saint-Paul des vrais jours : Le Tilleul.

Situé légèrement en retrait du tumulte, sur une place merveilleusement ombragée par un tilleul centenaire à l’allure bienveillante, cet établissement n’est assurément pas comme les autres. Frederick Widenfels et son épouse Nathalie (les propriétaires depuis 2005) ont su donner une âme et une dynamique identitaire à leur restaurant avec une décoration raffinée au style rustique chic, contemporain d’une belle maison provençale, le tout mêlé d’un véritable esprit de famille. C’est le chef Olivier Renaud (au parcours de belles adresse de la région, notamment de la Baie de Cannes) qui signe la carte depuis 2018. Il s’est entouré d’une jeune et pétillante équipe à l’enthousiasmante ambition « du bien faire et du faire plaisir » – Mohamed Bouziane (Second), Willi Cavan (Chef de partie), sans oublier Laurent, Julien, Antoine, Vincent, Pascal, Bruno, Jean-Michel et Diop. Ensemble, ils proposent chaque jour une cuisine de cœur, aux produits bien d’ici, fraîchement cueillis ou pêchés tous les matins et travaillés dans une sincère simplicité gourmande, sans artifices inutiles, juste ce qu’il faut  : c’est bon, c’est vrai et ça fait plaisir. 

Les calamars frits, sauce tartare croustillent d’allégresse et mettent en appétit de convivialité. Le Foie gras de canard mi-cuit « au torchon » de la ferme de St Orens, chutney de fruits de saison à la belle texture, est celui qu’on aime et qui enveloppe les papilles. Le Filet de loup à la plancha, autour de la courgette bio « Légumes de Saint Paul » se sent choyé de ses courgettes bien élevées non loin de là. Le Ceviche de daurade royale, ananas et coriandre s’émoustille d’une belle vivacité exotique. Le Paleron de veau sauce tartuffon, pomme purée truffée, se confit d’amour pour la truffe à coup de grand réconfort.

Les desserts de la jeune cheffe pâtissière Inès Asmi s’allient à merveille à l’identité de la maison et sont empreints d’une joyeuse et efficace gourmandise. Le Tiramisu classique n’est pas du tout une punition, bien au contraire, et la cuillère n’en reste pas indifférente. La Tarte citron meringue est parfaitement « Tart » dans la langue de Shakespeare, et ravive efficacement les saveurs.

Le service virevolte de rapidité efficace en toute circonstance de la haute saison.

La carte des vins s’ouvre vers de nouveaux horizons pour plus de possibilités et de plaisirs.

Les tables nappées sur la terrasse jouent de l’élégance pour un duo amoureux, pour un partage en famille ou entre amis. L’intérieur du restaurant recèle d’intimes et lumineuses salles autant au rez-de-chaussée qu’à l’étage et sont à l’image d’une élégante et douce boutique à la décoration naturelle : bibelots et linges de maison, posés de-ci de-là sur des étagères, suspension en bois flotté, photos noir et blanc des souvenirs du Saint-Paul d’autrefois. Les poutres peintes en blanc renforcent en modernité et clarté le cachet de cette vieilles bâtisse.

Cette place trop belle pour être vraie, sortie tout droit d’un décor hollywoodien sublimant le quotidien à la perfection papier glacé, est peut-être réellement hors du temps. On ne serait pas surpris, en effet, de voir Jacques, Yves ou encore Marc se poser pour un verre de rosé bien frais et se féliciter d’une partie de pétanque réussie. Saint-Paul, le soir, la nuit ou encore hors-saison redevient Saint-Paul, aimé, chéri et tellement arty, un lieu si inspirant.

Le Tilleul vous embarque sincèrement dans son monde, celui d’un doux moment de vie suspendu, gourmand et vrai.

Entrées 16 à 22€ – Plats 18 à 44€ – Desserts 9€ – Menu du Marché 29€

Le Tilleul

Place du Tilleul

06570 Saint-Paul de Vence

04 93 32 80 36

Ouvert 7/7 – Petit-déjeuner : 8h30 – 11h / Déjeuner : 12h – 15h

Salon de thé : 15h à 18h / Dîner : à partir de 19h

 

 

%d blogueurs aiment cette page :