Non classé Terrasse Bar Brasseries Chef Villes Londres

Rosewood London – Holborn Dining Room – Chef Calum Franklin

Pour simplement un week-end ou pour toute la vie, l’Hôtel Rosewood de Londres est un lieu magique et idéal afin de vivre chaque seconde, chaque minute dans une délicate bulle de perfection, d’harmonie et d’élégance britannique.

Situé au 252 de la mythique High Holborn Street, non loin de Covent Garden dans l’ancien siège de la compagnie d’assurances Pearl, Le Rosewood hotel, après plusieurs mois de rénovation, a ouvert ses portes en octobre 2013. Le monumental bâtiment principal, de style Edwardien, datant de 1914 et reconnaissable de loin par son dôme, a été parfaitement respecté, tout comme son entrée au portail royal et sa grande cour pavée. Une cour qui autrefois permettait aux calèches et voitures de déposer les personnes en retrait du tumulte de la rue, ce qui constitue aujourd’hui un atout idéal et rare pour la tranquillité de l’établissement, telle une demeure privée. L’immeuble, qui comprend quatre bâtisses distinctes construites entre 1912 et 1960 pour la dernière, possède un véritable joyau architectural : un monumental escalier en marbre Pavonazzo de 7 étages, qui ouvre de façon spectaculaire la vue sous la coupole à plus de 50 m de haut (un véritable tour de force à l’époque de la construction).

Les artisans les plus spécialisés ont contribué à la renaissance et à la parfaite mise en valeur de cette nouvelle adresse, dont deux designers de renom : Tony Chi and Associates et Martin Brudnizki ont apporté leur savoir-faire en offrant une identité contemporaine unique et authentique, ancrée dans l’histoire londonienne.

Toni Chi, l’architecte d’intérieur américain d’origine taïwanaise, à qui l’on doit le design de nombreux restaurants étoilés et d’hôtels de luxe (Alain Ducasse, Wolfgang Puck, Park Hyatt – Washington DC, Andaz 5th Av NYC, Mandarin Oriental Guangzhou, W Santiago…), est connu pour sa philosophie de l’hospitalité sublimée par des détails épurés et francs dans des décors flamboyants, élégants et subtils. Il signe au Rosewood London, les parties communes, dont le sublime couloir cerclé de bronze rose, tel un bijou (qui isole avec panache les clients de l’hôtel de la reception, du passage du bar et du restaurant), mais aussi les chambres et suites, sans parler de la « Manor House Wing », véritable résidence privée de plus de 585m2, qui est la seule suite au monde à posséder son propre code postal, une entrée et un ascenseur totalement privatif. The Mirror Room (restaurant, salon de thé ), l’épicentre de l’hôtel, est le chaleureux salon de vie du fameux « British High Tea » et de ses codes. Son sublime jeux de miroirs et de lumière du sol au plafond apporte une atmosphère discrètement étincelante, qui pourrait rappeler les diamants associés aux perles que portaient les élégantes londoniennes pour le thé, les colonnes noires et le marbre enveloppe l’ensemble dans une identité plus masculine.

Martin Brudnizki, reconnu comme un des meilleurs décorateurs d’hôtels et de restaurants de sa génération (Surf-Club Miami – Four Seasons Hotel, Pink Mamma Paris, The Ivy London, Annabel’s Londres…), sait mieux que personne mêler le glamour chic aux allures florales romantiques et mettre en scène de façon élégante et conviviale les grands espaces enjoués. Il fait du Scarfes Bar (nom du célèbre illustrateur-caricaturiste Gerald Scarfe) un lieu unique aux allures de Club-Privé sophistiqué dans une chaleureuse splendeur anglaise. La cheminée et la bibliothèque étoffée d’une collection de 1000 livres anciens et le long bar en bois verni, tout comme les fauteuils en cuir rouge ou vert offrent une véritable sensation intimiste et privilégiée. Les caricatures aux murs de Scarfe déclament avec satyre l’actualité internationale au jour le jour et donnent une touche d’humour vivante et décalée.

Le Holborn Dining Room est une luxueuse brasserie située dans l’ancien hall de la banque mettant en avant les spécialités culinaires traditionnelles britanniques travaillées avec un twist de modernité par le chef exécutif Calum Franklin. Le cuir, le chêne, le laiton et le marbre composent la personnalité vivante de ce restaurant, le bar aux 500 gins du monde entier est l’emplacement stratégique pour voir et être vu tout en dégustant un parfait « Gin and Tonic ». On vient de très loin pour déguster les fameuses « Pie » exécutées à merveille par le chef Calum Franklin et la cheffe Nokx Majozi (véritable « Pies Master » de la maison).

Comment résister à la fameuse « Pork Pie » – tourte d’épaule de porc fermier, bacon fumé, graines de fenouil et sauge : d’une gourmandise absolue préparée et montée à la minute, la pâte est croustillante et fondante à la fois, qui éclate finement en bouche avec un goût noisette beurré, le porc fermier à la saveur inégalable est renforcé par le bacon fumé. Les herbes aromatiques et le jus corsé finalisent avec bonheur l’ensemble. Le plus difficile est de se convaincre de ne pas commander une autre et différente « Pie »comme la « Steak and kidney Pie » ou encore celle au poulet, girolles et estragon… Que dire de l’emblématique « Scotch Egg » (qui a remporté un prix au fameux « Scotch Egg Challenge » de Londres), au jaune onctueusement pétrifié dans sa robe de chair à saucisse aux herbes, elle même enrobée d’une gangue de fine chapelure et servi avec une pimpante sauce gribiche.

La croustillante poitrine de cochon fermier du Suffolk est simplement irrévérencieuse de plaisirs mordants accompagnée de son jus de sauge, la compotée de pommes Bramley donne une acidité et une sucrosité bien vu.

Le risotto de potiron et champignons sauvages et jus romarin est une alternative végétarienne savoureuse et bien enlevée.

Tous les produits viennent de fermes du Royaume-Uni ou de producteurs locaux, comme le pain fabriqué dans la boulangerie de la ferme Coombeshead et le beurre des tables étoilées Abernethy.

Les desserts gravitent dans la douceur gourmande d’une Omelette norvégienne poire-citron-amande, d’une Pavlova noix de coco-mûre ou encore d’un traditionnel Sticky toffee pudding (pudding à base de date et de caramel) et accomplissent idéalement le repas… à moins que vous ayez une folle envie de vivre l’expérience de l’unique « Art Afternoon Tea » contemporain du Royaume-Uni et de déguster les incroyables créations du chef pâtissier Mark Perkins, qui a fait du très classique tea-time un chef d’oeuvre d’art en s’inspirant de grands maîtres de la peinture et de la sculpture, comme Picasso, Banksy, Yayoi Kusama, Rodin ou encore Van Gogh. Avant de vous diriger en direction de The Mirror Room, n’hésitez pas à visiter la « Pie Room » (pour la vente à emporter des « Pies » et privatisable pour le dîner), au décor d’une authentique cuisine d’une grande demeure anglaise alliant le marbre, le cuivre des moules anciens et le bois des étagères et avoir la chance de rencontrer les chefs.

Au Rosewood London, que vous soyez client de l’hôtel, des restaurants ou des bars, vous serez reçu avec sincérité et chaleur humaine, le tout enveloppé d’un très grand professionnalisme à l’incomparable expertise. Le Rosewood Hotel de Londres est un véritable temple de l’hospitalité et de l’Art de Vivre : un lieu à part, vibrant et vrai merveilleusement orchestré avec grande élégance et maestria par son directeur Michael Bonsor.

Rosewood London

252 High Holborn, London, WC1V 7EN, United Kingdom

+44 20 7781 8888

%d blogueurs aiment cette page :