Cannes Côte d'Azur Chef Etoilé Michelin Gastronomiques Hôtel Non classé Restaurant Terrasse

Hôtel Château de la Tour Cannes – Le Chef MOF Didier Aniès.

La belle Vie de Château se vit et se déguste désormais à Cannes avec l’arrivée du Chef MOF Didier Aniès au Château de la Tour.

Situé sur les hauteurs de la ville dans une bulle de verdure et de sérénité d’un luxuriant parc arboré de plus de 5000m2, à la fois si proche et si loin du tumulte de la Croisette, l’établissement, à l’allure d’un décor hollywoodien, est d’une douce folie architecturale, comme ces villas uniques et atypiques devenues de véritables joyaux de la Côte d’Azur.

Le Château de la Tour est de cette fibre éclectique, bâti en 1870 dans un style néo-gothique, imitant une bastide provençale « anoblie » d’une tour ronde surmontée d’un parapet crénelé sur mâchicoulis. Le Comte et la Comtesse Basset-Grainville, les propriétaires, y donnèrent durant de nombreuses années des fêtes prestigieuses réputées. En 1875, une villa attenante, « La Magette », y voit le jour, cette fois-ci dans une identité Belle-Époque, et cinq années plus tard une nouvelle aile se rajoute à l’ensemble. A la mort de la Comtesse, la demeure fût fractionnée et en partie transformée en une bourgeoise maison de retraite. C’est dans les années 60 que l’établissement entame sa vocation d’hôtel, passant régulièrement de main en main. En 2020, le groupe Nova Ace, basé dans le bordelais, se porte acquéreur et offre à l’établissement une nouvelle dynamique d’un boutique hôtel chaleureux, intimiste et exclusif. Audrey Navarro, la directrice (qui a fait ses armes notamment au Grand-Hôtel du Cap-Ferrat), apporte son savoir-faire et son enthousiasme à cet établissement aux 33 chambres au charme certain d’une « Maison Privée ». C’est au printemps dernier qu’elle a confié les rênes des cuisines au Chef MOF Didier Aniès, qui signe au Château de la Tour un menu exclusif et instinctif, librement inspiré au quotidien des produits du marché, du potager et des saisons.

Didier Aniès est un chef discret et humain au parcours brillant et azuréen, ce limouxin à l’accent chantant a été élevé dans les terres et les vignes de sa famille à Limoux. Il a cet amour et respect du travail de la nature et des produits sains. C’est dans un esprit de partage et de convivialité qu’il a été élevé. Le souvenir de ces grandes tablées à la campagne où tous échangent et dégustent les plats rassurants et réconfortants lui ont donné la vocation des fourneaux avec cette envie de faire-plaisir par la cuisine. Après un bac technique à l’école hôtelière de Toulouse, il entame une carrière à l’international entre l’Allemagne et l’Autriche. Il s’installe sur la Côte d’Azur par amour et entame ainsi une carrière sudiste, tout d’abord à l’Hôtel Royal Casino de Mandelieu-la-Napoule, puis au restaurant étoilé Le Cagnard (référencé à l’époque au guide des Relais & Châteaux) en tant que sous-chef. En 2000, il obtient la prestigieuse distinction tricolore au concours MOF et il quitte les Hauts de Cagnes, en 2004, pour la Principauté pour devenir Chef de la Coupole 1* au sein de l’Hôtel Mirabeau. En 2007, il est nommé Chef exécutif du splendide et emblématique Grand-Hôtel du Cap Ferrat, pour lequel il obtiendra l’année suivante l’étoile au Guide Michelin. Durant 10 ans, il régalera tous les clients du Palace et des gourmets de la région (Le Cap 1*, La Verrièrre, Le Club Dauphin et le room-service). C’est en 2018 qu’il retourne à Monaco pour orchestrer une brigade de 110 personnes sur tous les pôles restauration de l’Hôtel Fairmont Monte-Carlo. La transmission faisant partie intégrante du chef, de ce devoir du partage des connaissances aux jeunes générations cuisiniers, il enseigne et anime des formations en passant du Lycée Hôtelier Paul Augier de Nice à l’Ecole Ferrandi à Paris. En Mars 2021, il rejoint l’institut Glion des Hautes Etudes de l’enseignement spécialisé dans les métiers de l’hospitalité en tant que Chef Exécutif.

La directrice de l’Hôtel Château de la Tour, qui avait rencontré le chef au Grand Hôtel, l’a convaincu de faire partie de la nouvelle aventure gastronomique Cannoise.

C’est au son cadencé du chant des oiseaux et du bruissement des branches dansant au gré du vent, du superbe et majestueux Araucaria (conifère d’Australie), que vous dégusterez à la Tour Gourmande, dans un environnement intime et chaleureux, la cuisine du chef et ses créations du moment. Les assiettes, travaillées dans une savoureuse et délicate poésie gastronomique, cajolent les papilles avec raffinement et sincérité.

Tout commence par une crème de roquette et mozzarella et tuile au poivre de Sichuan : la roquette se fait douceur poivrée et velourée, la mozzarella lui insuffle une dimension crémeuse et lactée réconfortante, la tuile de Sichuan dimensionne en justesse de sa texture et le pickle dynamise le tout avec harmonie.

Cannelloni de poireaux et chou fleur, caviar espuma chou-fleur et petits légumes : une entrée en élégance et subtilité du poireau et chou-fleur, travaillés en duo. L’espuma a la belle douceur suave qui fait plaisir et se contraste des fines lamelles de poireaux frits qui apportent le crispy en bouche. Le cannelloni fond de délice de sa farce fine, le caviar vient envelopper brillamment de son iode et les sommités de chou-fleur sont en croque idéale d’une teinte mimosa.

Poulpe grillé et straciatella et betterave : le poulpe à la cuisson maitrisée garde de sa fibre, la straciatella est l’onctueuse gourmandise, la betterave est à cru d’une juste saveur terreuse et fumée, le crumble noisette se fait dynamique et s’harmonise du condiment betterave, l’huile infusée est telle une rosée herbacée.

Le Thon rouge snacké au sésame, avocat straciatella et kumquat est une assiette en exotisme méditerranéen, l’avocat grillé donne de sa personnalité, confère une longueur en bouche et vient titiller le thon rouge en cuit-cru, le kumquat signe le tout de sa fraîche vivacité.

La trilogie des desserts vient conclure au diapason du menu, ce moment unique et suspendu d’une nature préservée. La crème de yogourt safranée, avec un gel yuzu et caviar d’agrumes olives confites, vous emporte à la fois en Inde, au Japon et en Provence en perfection, entre le safran, le yuzu et l’olive, mêlant le tout en une signature pertinente. La crème diplomate eau de rosé et fraise ravive avec gourmandise le palais, les fraises sont confites d’elle-mêmes et intensifiées du rosé qui apporte l’accent du Sud. Le dôme chocolat sphère chocolat et crème à la vanille rappelle tant les mousses au chocolat d’autrefois d’une grand-mère aimante.

Vous serez reçu avec attention par les équipes de salle, qui ont cette douce attention de vouloir faire plaisir.

Suivant la saison, vos envies ou pour une occasion, vous avez également la possibilité de dîner à deux dans un écrin baroque et raffiné à La Pantoufle de Veyre : une intime pièce sortie tout droit d’un conte de Perrault à la forme fantasque et arrondie de la tour.

La Tour Gourmande est un refuge gastronomique unique, presque irréel et hors du temps mais si bon de vivre et de connaitre pour un moment rare placé sous l’excellence du Chef MOF Didier Aniès au coeur tendre d’ un regard aimant et vrai. Bienvenue au Château de la Tour.

Menu 3 plats 68€ – 4 plats 88€ – 5 plats 108€

Restaurant fermé le lundi

Hôtel Château de la Tour

10, avenue Font de Veyre

06150 Cannes-la-Bocca

+33 (0)4 93 90 52 52

%d blogueurs aiment cette page :