l’Alcazar – Paris

L’ancien cabaret parisien, qui avait été repris à la fin des années 90 par Michel Besmond et Sir Terance Conran et qui l’avaient transformé en belle brasserie façon loft aux lignes droites et épurées, vient de retrouver une nouvelle dynamique, après plusieurs mois de travaux . Toujours sous la houlette de Michel Besmond (en solo) qui a confié, cette fois, la décoration à Laura Gonzalez. Elle y mêle les bois exotiques, le rotin, le marbre, le laiton, les imprimés à fleurs, le velours rouge ou or et les miroirs anciens. Les tables dans les alcôves, de chaque côté de la salle, apportant une intimité, contrastent avec celles, baignées de lumière, placées au centre et enfouies dans des ilots de verdure. Les plantes présentes de partout accentuent le côté jardin d’hiver sous une verrière entièrement rénovée. Une réussite pour une ambiance rétro-chic tropicale, très actuelle.

L’entrée se fait toujours par le même long couloir, rythmé par de petites niches en acajou aux banquettes moutardes. La lumière tamisée, met en valeur la perspective de la salle.

Après avoir emprunté le grand escalier de l’ancien cabaret, vous vous trouvez au niveau de la mezzanine, au bar Le Balcon, dans une forêt de plantes pour passer des soirées en musique avec des dj résidents ou invités voire des concerts certains soirs. Une carte de petits et grands plats très savoureux et gourmands, comme le crabe cake au chili, ou encore un thon yuzu, avocat gingembre, sont les parfaits accompagnements de cocktails péchus et savoureux.

Au restaurant, le menu déjeuner est un des meilleurs rapport qualité prix du quartier. Une clientèle d’habitués, d’éditeurs, d’antiquaires et d’acteurs en ont fait leur cantine chic parisienne.

Pour commencer : dégustation de trois entrées, toutes savoureuses et bien maîtrisées.

Gambas au consommé épicé, citronnelle gingembre : un très agréable bouillon bien goûteux et relevé. Une belle harmonie des saveurs sans pour autant gâcher les gambas cuites en instantané par la chaleur du bouillon versé à la minute. Les légumes sont encore croquants et vifs.

Oeuf bio poché aux cèpes et foie gras : une gourmandise à part entière. L’association des trois saveurs est parfaite et délicate. Un réel plaisir gustatif.

Ceviche de bar pamplemousse granny smith : une assiette d’une grande fraîcheur et très esthétique. Le bar est souligné justement par l’amertume équilibrée du pamplemousse légèrement grillé et la granny smith apporte l’acidité nécessaire, le tout très bien relevé par le gingembre.

Les trois plats suivants.

Fish and Chips, écrasé de petits pois, sauce tartare : plat assez simple, mais efficace. Le cabillaud moelleux, coupé en plusieurs morceaux, frit dans une pâte croustillante légère en bouche est agréable. La sauce tartare, et bien sûr le vinaigre ou le citron selon, redonnent une acidité et du peps . 

Suprême de pintade fermière au jus, cassolette de légumes de printemps : un joli plat de saison. La pintade est assez moelleuse et juteuse…mais suivant le morceau, une petite sensation de trop « réchauffé » n’est pas très agréable; dommage car l’ensemble est bon et savoureux. Les petits pois frais, les asperges et les artichauts apportent bien le printemps dans l’assiette.

Champignon de Paris farci aux morilles, cocotte de légumes : un plat qui parait simpliste, mais qui est très goûteux. L’association du champignon subtilement farci aux morilles et des légumes parfaitement cuits en cocote est un délice. Du goût, de la texture, de la fraicheur et du gourmand pour un plat végétarien réussi.

Les desserts ne sont pas extravagants, mais pleins de saveurs, réconfortants et efficaces, comme le riz au lait à l’ancienne, compotée de myrtilles citronnée ou un délicieux et rafraichissant ananas mi-cuit, espuma coco, sorbet ananas, ou encore une tarte chocolat caraïbe, sorbet orange sanguine qui saura rassasier les « chocolat addict ».

Une carte des vins complète et intelligente. On remarquera la  jolie sélection Et si Bacchus était une femme mettant à l’honneur des femmes vignerons.

Un service tendance, discret pro et efficace pour un très bon moment dans cet établissement parisien. Une ambiance dynamique le jour, chic et tamisée aux candélabres le soir, pour une cuisine savoureuse et bien enlevée.

Menu déjeuner : entrée-plat ou plat-dessert 29€ / entrée, plat et dessert 34€ verre de vin ou demi eau / café inclus.                                                                                                                                 Carte : entrées 10€-72€ / plats 22€-42€ / desserts 10€-12€

L’Alcazar – Restaurant – Bar – Salle à manger privée – Concerts – Expos

62, rue Mazarine – Paris 6ème

http://www.alcazar.fr

Publicités