Le Beyrouth Café – Nice

Situé en plein centre de Nice à quelques pas de la Promenade des Anglais, il est un établissement vibrant de vérité qu’il est heureux de connaître, petit par sa taille, mais immense de générosité et d’authenticité : Le Beyrouth Café.

C’est avant tout une Histoire de famille, celle des Chantaf : Alexandre le père, Silham la mère, Walid le fils, Nine, Al et Kenza les filles… Arrivés à Nice en 1990 Alexandre et son épouse ont très vite souhaité faire découvrir aux niçois leur amour de la véritable cuisine familiale libanaise, celle des grandes tablées, celles des moments de partage, d’échanges et de vraie vie, où la multitude de petites assiettes de terre cuite où sont disposés les Mezzé virevoltent de mains en mains, où les regards s’échangent et les rires se propagent en dégustant, dans une pétillante et fébrile ambiance, cette cuisine riche de saveurs et de textures qui fait vibrer les sens.

Entièrement façonné par la force, le talent et le courage du père, Le Beyrouth Café voit le jour en 1998. Silham, la maman, quant à elle, chante toute la gourmandise de son patrimoine culinaire et garde précieusement les recettes et ingrédients transmis de générations en générations. N’essayez pas de connaitre le secret de l’étourdissante sauce à l’ail, vous aurez juste le droit à un doux et ferme sourire qui veut tout dire. Leurs enfants sont tout aussi présents et impliqués avec justesse, le fils apporte un savoir-faire et une touche de modernité street food et conviviale, les filles se partagent entre la salle, la gestion et la communication. Tous en harmonie, dans une volonté d’offrir le meilleur, ils font de cette belle Maison, d’une douce et magnifique simplicité, une adresse unique et vraie.

La salle, à l’atmosphère rustique et authentique, vous enveloppe d’une affectueuse chaleur. A peine posés sur la table, on ne peut résister au tourbillon de Mezze, tel un tableau de gourmandises enivrantes : on se sent alors possédé par une seule envie de piocher de-ci de-là et de goûter à toutes ces spécialités. Le seul dilemme est de savoir par laquelle commencer : l’indispensable et tellement suave Homos au goût raffiné et puissant de pois chiche, le Moutabal à l’onctuosité d’une aubergine en caviar, ou encore le Mohamara, qui est un délice infini d’une purée de poivrons relevés de piment et arrondi de noix.

Croquer dans les Samboussek (chaussons de viande de boeuf) ou les Kébbé (boulettes de boulgour à la forme d’un citron farcies à la viande épicée et aux pignons grillés) d’une texture croustillante et moelleuse à la fois, vous transporte directement à l’autre bout de la grande Méditerranée… Beyrouth est alors à portée de délices.

Toujours dans le partage et la convivialité, les grandes grillades font partie de la tradition séculaire des dîners libanais, les brochettes Taouk (poulet mariné au citron à tremper dans l’enivrante crème d’ail) en sont un parfait exemple de plaisirs mordants. Les délicieux foies de volailles à l’ail, cuits à la flamme, citron et épices sont réconfortants et grisant à la fois. La salade composée Fattouch et ses petits pains grillés, les Batata harra (pommes de terre, ail et coriandre), accompagnent idéalement ce feu d’artifice de goûts qui enthousiasme avec finesse votre palais.

Les légendaires douceurs et pâtisseries libanaises ne sont à manquer sous aucun prétexte, surtout quand elles sont cuisinées avec autant d’ardeur et d’amour par Silham, la maman, comme l’aérien Ausmaliyé, cheveux d’ange, pistache et achta (crème de lait frais) ou encore les divines Atayef, mini crêpes fourrées d’achta et de pistache au subtil voile de fleurs d’orangers.

Avant de partir, le café blanc ou le thé à la menthe fraîche saura parfaitement vous réconforter au moment de quitter cette jolie famille qui est vôtre le temps d’un dîner.

Le Beyrouth Café est un lieu à part qui vous fait vivre, à Nice, Le Liban des familles aux grands cœurs gourmands.

La nouvelle identité visuelle « From Beyrouth with Love » annonce l’arrivée de transformations dans les mois à venir, notamment une façade plus contemporaine et dynamique.

Mezze froids et chauds 4 à 18€ – Plats 16 à 21€ – Desserts 4,5 à 8€

Pour vivre ces instants de bonheur chez-soi, le Beyrouth Café propose un service de commandes et de livraisons.

Lundi au samedi commandes : à emporter à récupérer avant le couvre feu au 06 68 09 37 30

En livraison 12h-15h et 18h30-21h30 https://beyrouthcafe.com/

Le Beyrouth Café

12, rue de la Buffa

06000 Nice

06 68 09 37 30