Miamici – Nice

« Buon Cibo »- « Amici Felici » – « Bella Vita » : ainsi pourraient commencer les paroles d’une chanson au Festival de San Remo et l’on pourrait se retrouver propulsé dans les années 60…mais ce sont plutôt les trois mots d’ordre de la toute nouvelle trattoria purement italienne : Miamici, située en plein coeur du Carré d’or de Nice sur le très élégant et transfiguré boulevard Victor Hugo. Une nouvelle adresse signée du dynamique Nicolas Esclapez que l’on connait, notamment à Paris pour l’ouverture – avec son associé Alexandre Guillet – d’Uma Nota, restaurant qui célèbre la cuisine brésilienne aux influences japonaises, mais aussi à Cannes pour JOON, le rooftop électrique du Radisson Blue aux saveurs libanaises.

C’est dans un esprit de convivialité et de partage qu’a été conçu ce nouveau lieu : une décoration Pop, contemporaine et chaleureuse reprenant les codes authentiques de la cuisine familiale transalpine, à l’influence arty et glamour de l’artiste niçoise Florence Cantié- Kramer. Une identité qui est en parfaite osmose avec le décor imaginé et réalisé par le studio MHNA Paris ( à qui l’on doit la nouvelle Rotonde du Negresco ). Les grandes tables hautes, les murs de bois blond sertis de métal noir et les niches remplies de bocaux d’antipasti, de gressins, de sacs de farine, de pâtes de toutes formes ou encore les bouteilles d’un jaune intense de Limoncello cadencent le jeu de lumière et donnent une atmosphère conviviale, tout comme la cuisine ouverte qui s’offre à la vue des clients. Les lustres en rotin faits à base de bouteilles recyclées, reliés les uns aux autres, tels les rubans de la danse traditionnelle des Abruzzes : le Laccio d’Amore accroché au poteau central, délivrent un rythme authentique et stylisé à la salle.

Le chef italien Andréa Gianetti et toute l’équipe vous charment avec verve et enthousiasme d’Antipasti savoureux aux origines nobles : comme la Finocchiona Toscana IGP ( salami toscan aux graines de fenouil et trempé dans le vin rouge ), la moelleuse et fondante Focaccia ou encore la crémeuse Burratina des Pouilles à la vive et délicate confiture de tomates et tomates cerises, sans parler des Pizzette idéales à partager en entrée comme la Acciuga à la crème de Gorgonzola, oignons, tomates cerises et anchois. En Crudo on ne peut qu’adorer le Carpaccio de daurade qui chante pleinement ses origines avec la pistache, le fenouil et la grenade et le Vitello Tonnato est d’un raffinement rosé et précis avec ses pickles d’oignons rouges qui donnent un peps parfait.

Que dire des généreuses Pizze en grande gourmandise, dont la délicieuse et très digeste pâte a pris le temps de vivre et de se reposer au moins 48h ? : celle Alla Genovese, fior di latte, amandes, jambon cuit et tomates est tout juste irrévérencieuse de gourmandise et chaque bouchée est un suprême supplice de plaisirs avoués.

Les Paste fraîches faites tous les jours sont agréables de saveurs comme la Zucchine : tagliolini à la crème de courgette, fleurs de courgette et coeur de burrata ou les Gnocchi di Patate, poulpe et saucisse piquante Nduja. Ne pas hésiter à parsemer les pâtes de Mollica venant de Sicile appelée aussi « parmesan du pauvre » ( fait à base de chapelure de pain, d’ail, câpres et anchois ) qui apporte une touche croustillante et très savoureuse.

Les dolci sont en harmonie et ne tombent pas dans le cliché, la crème de Panna Cotta à la pêche est salvatrice de douceur toute en légèreté, la mousse au chocolat à partager, gelée de café et biscuit pourrait bien provoquer des conflits de partage !

Miamici, en plus d’être une trattoria réussie et vibrante est également un bar à cocktails créatif aux ingrédients savamment mixés, se réappropriant et transfigurant les recettes classiques, comme Le Red Pepper inspiré du Spritz ou encore le Cynardier inspiré du Boulvardier…. Une équipe de mixologues jeunes, attentifs et enjoués parfaitement soutenus par Julien Ricci de « Shake your Events » qui a créé la carte des cocktails évolutive en ingénieuse saisonnalité.

Alexis le directeur, venant de Matsuhisa – Paris au Royal Monceau et ancien responsable du joyeusement décalé et gourmand Pedzouille à Paris, apporte une parfaite dynamique élégante, souriante et bienveillante à ses équipes et à tous ses invités.

©lepetitlugourmand
Alexis, le directeur et Andréa Gianetti, le chef ©lepetitlugourmand

Miamici est bien plus qu’un restaurant : c’est un lieu de « Bella Vita » en grande Amitié au tarif plus que sage, à dévorer sans modération.

 

Ouvert 7j / 7 de 12h à 14h30 et de 18h30 à 1h ( 2h vendredi et samedi )

Carte – Antispati et Pizzette de 5 à 12€ – Crudo de 11 à 14€ – Paste 14 à 25€ – Pizze 12 à 18€ – Pesce 24€ – Carne 18€ – Dolce 8 à 14€

Cocktails de 10 à 14€

Miamici – 20, boulevard Victor-Hugo – 06000 Nice

Tel : 04 97 03 22 25

https://www.facebook.com/Miamici-349753162346268/

https://www.mi-amici.com/